Les Nombreuses vies de Cthulhu

de Patrick MARCEL , Peter CANNON , Kim NEWMAN , H. P. LOVECRAFT

Les Nombreuses vies de Cthulhu

Prix éditeur : 28,40 €

Collection : La Bibliothèque rouge

Éditeur : LES MOUTONS ÉLECTRIQUES

EAN : 9782915793796

Parution : 1 août 2009

Pagination : 304 p.

Poids : 524 g.

Quatrième de couverture

Cthulhu, nom chuchoté dans des chroniques obscures et réprimées, révéré par des sectes sanglantes et occultes, répété par des initiés rares et apeurés, hurlé par des témoins condamnés et terrifiés. Dieu démon effroyable, grand prêtre de la restauration d’un ordre ancien du monde, monstrueux titan venu d’ailleurs, envahisseur absolu qui s’insinue jusque dans les rêves... Par sa brève et terrible émersion de 1925, Cthulhu marque une date dans la prise de conscience par l’homme de sa fragilité dans l’univers, de sa vulnérabilité sur une planète dont il s’imaginait le maître. Hasard ou nécessité, Cthulhu, en laissant éclater au grand jour un danger qui n’appartenait qu’à la légende, devient le héraut d’un bouleversement général et radical des mentalités, du passage des mythes à la réalité, de la superstition à la pensée scientifique, du monde newtonien à l’univers einsteinien, d’une pensée assurée et globalisatrice au doute de la relativité.

Après une étude de l’événement de 1925 et de ses conséquences immédiates, fondée sur les travaux essentiels du Pr Angell, soutenus par l’examen d’éléments contemporains pour une appréhension plus globale du phénomène, cet ouvrage traite de la découverte graduelle d’êtres fondamentalement autres par l’humanité au fil de son histoire, de la prise de conscience de la communauté scientifique, en particulier celle, pionnière, de l’université de Miskatonic, à Arkham (Massachusetts), vues par H. P. Lovecraft, mais aussi Robert Howard, Frank B. Long, Fritz Leiber, K.E. Wagner, ou Robert Bloch. Il explique pourquoi la lecture du Necronomicon rend fou, comment opère la « magie », pourquoi les sorcières ont peur de la Croix, comment notre planète fut colonisée, pourquoi les génies universels disparaissent peu à peu, et bien d’autres interrogations demeurées sans réponse à ce jour. En complément, deux hommages explorent l’univers lovecraftien par le biais de mythes au ton bien différent.

Sommaire

  • De dieux et de monstres (Biographie d'un mythe)
  • Sondeurs d'inconnu
  • Chronologie d'un mythe
  • Lovecraft, l'appel du passé
  • HPL ou l'indicible adaptation
  • Pour une bibliographie d'un mythe
  • 2009 - Des chats, des rats et Bertie Wooster (Cats, Rats, and Bertie Wooster) de Peter CANNON
  • 2000 - Le Grand éveil (The Big Fish) de Kim NEWMAN

Tous les exemplaires disponibles