Le Crime de l'omnibus

de Fortuné DU BOISGOBEY

Le Crime de l'omnibus

Prix éditeur : 17,30 €

Collection : Bibliothèque populaire/Encrage

Éditeur : LES BELLES LETTRES

EAN : 9782251741314

Parution : 1 juin 2005

Pagination : 253 p.

Poids : 100 g.

Quatrième de couverture

-Je n'ai pas envie de rire.

Je vous dis que cette femme-là a la peau froide comme du marbre, et qu'elle ne respire plus. Venez m'aider à la tirer de l'omnibus. le ne peux pas la porter tout seul. - Elle ne doit pourtant pas être lourde.., enfin, si elle est malade pour tout de bon, je vas vous donner un coup de main ; on ne peut pas la laisser là, c'est sûr. Sur cette conclusion, le conducteur se décida, en rechignant, à monter dans la voiture, où le grand brun faisait de son mieux pour soutenir la malheureuse enfant.

L'employé monta aussi, et, à eux trois, ils n'eurent pas de peine à enlever ce corps frêle. La salle d'attente de la station n'était pas encore fermée. Ils l'y portèrent, il étendirent sur une banquette, et le jeune homme releva d'une main tremblante le voile qui cachait la moitié du visage de la morte. Elle était merveilleusement belle : une vraie figure de vierge de Raphaël. Ses grands yeux noirs n'avaient plus de flamme, mais ils étaient restés ouverts, et ses traits contractés exprimaient une douleur indicible.

Elle avait dû horriblement souffrir. - C'est pourtant vrai qu'elle a passé, murmura le conducteur. - Pendant le voyage ! Et vous ne vous; en êtes pas aperçu ? s'écria l'employé. - Non, et Monsieur qui était assis à côté d'elle n'y a rien vu non plus. Elle n'est pas tombée... on la tenait... et elle n'a pas seulement soufflé. C'est drôle, mais c'est comme ça.

Tous les exemplaires disponibles