Sécheresse

de James Graham BALLARD

Sécheresse

Collection : Autres temps, autres mondes - Romans

Éditeur : CASTERMAN

EAN : 9782203227026

Parution :

Poids : 340 g.

Quatrième de couverture

La pluie n'est plus, sur la terre, qu'un souvenir du passé. Car les ravages de la radioactivité ont mis fin à l'évaporation de la mer. Partout, le soleil dessèche implacablement le sol et cette sécheresse entraîne peu à peu une modification dramatique de la mentalité et du comportement de l'humanité. Une race d'hommes nouvelle et dégénérée naît du désert : une race cruelle, meurtrière, prête au pire pour se procurer ce qui peut seul lui permettre encore de survivre. Toutes les anciennes valeurs sont bouleversées. Sur les rivages transformés en dunes de sel et de sable, — on se bat désormais, en groupes ou isolément, pour arracher au recul des mers quelques flaques, quelques algues et quelques poissons qui serviront aussi de monnaie d'échange. Dans le ciel vide, ne s'élèvent plus que la poussière chassée par le vent, les petites fumées des alambics et les grands nuages des villes incendiées. L'obsession de l'eau reste la dernière raison d'exister. Elle est devenue, l'origine d'une sombre et froide malfaisance...

Si jamais un tel événement se produisait — et pourquoi pas ? — il se pourrait que tout se passe exactement ainsi. Ce roman est donc, comme Ballard l'a dit de ses oeuvres les plus récentes, « une métaphore extrême ou encore, en termes scientifiques, une hypothèse extrême correspondant à un problème extrême ».

Né à Shangaï en 1930, J. G. Ballard écrit depuis 1956-57. Ses ouvrages : Cauchemar à quatre dimensions ; Le Monde englouti ; La Forêt de cristal ; Billenium ; Crash ! ; L'Ile de béton ; Vermillion Sands, ont rapidement fait de lui l'un des plus grands et des plus célèbres auteurs de la science-fiction anglaise contemporaine. Sécheresse (The Drought), est l'un de ses plus beaux romans.

Tous les exemplaires disponibles