Complications

de Nina ALLAN

Complications

Prix éditeur : 19,50 €

Collection : TRISTRAM

Éditeur : TRISTRAM

EAN : 9782907681971

Parution : 22 août 2013

Pagination : 224 p.

Poids : 238 g.

Coup de coeur de Charybde 7

Des nouvelles comme les rouages imbriqués d'une mystérieuse machine à explorer le temps

« Il plongea la main dans la poche de son blazer et en retira la Smith. "Une belle montre n’est pas seulement un instrument de mesure. Une montre particulière comme celle-ci peut ouvrir certaines portes." »

Impressionnante mécanique que les rouages subtils de ce roman-nouvelles paru en 2011 sous le titre original de "The silver Wind" : Pièces distinctes mais qui assemblées fonctionnent comme par magie, les six récits courts de "Complications" sont des variations autour de quelques personnages, dans lesquels horloges et montres jouent un rôle central, mystérieuses machines à explorer le temps, qui peuvent soit arrêter le temps, soit nous transporter dans des mondes parallèles mais étrangement reliés.

Martin Newland, personnage de fiction puis protagoniste, est fasciné par le passage du temps, et par les montres qui ponctuent des étapes importantes de sa vie. Ou plutôt de ses vies car au fil des nouvelles, il se démultiplie, hanté par la perte de sa sœur, de son épouse à moins que ce ne soit de son frère.
L’autre personnage central, le pivot est Andrew Owen (qui se transforme en Owen Andrews dans une des nouvelles), un nain habillé en Monsieur Loyal, un personnage au physique invariable, horloger inventeur et savant, celui qui fabrique et comprend les montres et les horloges, obscures et fascinantes machines transtemporelles.

«Je crois que c’est à ce moment que je pris ma décision de rechercher Owen Andrews et de découvrir la vérité sur lui. Je me dis que c’était parce que cette petite horloge avait été la seule chose à susciter mon intérêt depuis la mort de ma femme. Mais ce n’était pas tout. Quelque part au tréfonds de mon être je nourrissais le délirant espoir qu’Owen Andrews soit l’homme capable de faire revenir le temps en arrière.»

Et si le temps n’était pas un trait continu mais comportait des lésions, les traces qu’il laisse dans son sillage, les pertes des êtres chers ? Ou alors s’il formait un ensemble de possibilités simultanées, comme un tissage de fils aux intersections changeantes dont les motifs varient selon l’angle de vision ? Mais ne vous y trompez pas, le livre de Nina Allan est sans complications. On a simplement envie de ne rien en révéler.

Dans la première nouvelle, "Chambre noire", une jeune femme, Lenny, construit une maison de poupée sur mesure, fascinée par l’une d’elles, célèbre, et dont les pièces escamotables ne sont accessibles qu’une à une. Et le lecteur justement est celui qui a la chance, de pouvoir embrasser du regard tout le récit comme une maison de poupées magique, aux pièces interchangeables, et dont les petits habitants n’appréhenderaient pas l’ensemble, sauf peut-être un nain plus habile, plus rusé.

«Je trouvai une familiarité déconcertante dans certains détails de ses récits, et à plusieurs reprises j’eus la même impression qu’un peu plus tôt – que tout avait un sens plus vaste, mais qui m’échappait de justesse.»

Nina Allan nous prouve avec ce coup de maître que les livres peuvent être les plus belles machines transtemporelles.

Quatrième de couverture

Les montres ne se contentent pas de donner l'heure. Elles peuvent chronométrer, servir de calendrier, fournir des indications astronomiques. C'est ce que l'on appelle, en horlogerie, des « complications ».

Mais si les montres jouent un grand rôle dans chacune des histoires racontées ici, les « complications » très particulières qu'elles provoquent — ou révèlent — ne sont pas seulement horlogères... Dans une maison du sud de Londres, un garçon perd sa sœur bien-aimée dans des circonstances tragiques, avant de la voir réapparaître. Sur la plage de Brighton, un autre garçon (le même ?) vit une surprenante expérience temporelle... À mesure que la lecture progresse, on découvre les subtils rouages qui relient toutes ces histoires — entre plaisir et effroi.

Ainsi que l'a écrit la romancière Tricia Sullivan : « Ces récits se hantent mutuellement. L'adéquation parfaite de la forme à la fonction dans Complications m'a suggéré plusieurs fois le terme de »chef-d'œuvre« . C'est un livre parfait sur l'imperfection. C'est une histoire d'amour avec la précision chronométrique si révérée dans ces pages et pourtant révélée comme vertigineusement absurde dans le flux causal des événements humains. »

Complications est le premier livre de Nina Allan traduit en français. Cette jeune Britannique — déjà distinguée outre-Manche — cite parmi ses auteurs favoris : Iris Murdoch, Roberto Bolaño et J.G. Ballard.

Sommaire

  • Chambre noire de Nina ALLAN & Bernard SIGAUD
  • Le Char ailé du Temps de Nina ALLAN & Bernard SIGAUD
  • Gardien de mon frère de Nina ALLAN & Bernard SIGAUD
  • Le Vent d'argent de Nina ALLAN & Bernard SIGAUD
  • À rebours de Nina ALLAN & Bernard SIGAUD
  • Chronologies de Nina ALLAN & Bernard SIGAUD
  • Postface de Tricia SULLIVAN & Bernard SIGAUD

Tous les exemplaires disponibles