Le démon de l'île solitaire

de Ranpo EDOGAWA

Le démon de l'île solitaire

Prix éditeur : 23,00 €

Collection : Iwazaru

Éditeur : WOMBAT

EAN : 9782919186716

Parution : 5 mai 2015

Pagination : 384 p.

Façonnage : cousu avec rabats

Poids : 396 g.

Coup de coeur de Charybde 1

Le choix de Charybde 1 : l'aventure

Neverhome, de Laird Hunt, le parcours terrible d'une femme prenant les armes en pleine Guerre de Sécession. Poétique et puissant.

Bric-à-brac man, de Russell H. Greenan, une succession d'arnaques rocambolesques, de coïncidences étranges et d'escroqueries absurdes dans le Boston du début du XXe siècle.

 

Le choix de Charybde 2 : inclassables

Le dictionnaire khazar, de Milorad Pavic, un roman-univers abyssal au carrefour des religions et des rêves. Et c’est ainsi que naît un chef d’œuvre.

Nord-nord-ouest, de Sylvain Coher, singulier récit d’une traversée de la Manche en novembre par trois jeunes fuyards, navigateurs novices. Un conte d'automne, tragique, social et politique.

 

Le choix de Charybde 3 : filles et femmes

Panthère de Brecht Evens, une superbe bande dessinée au graphisme très personnel et à l'histoire ambigüe.

Ce coeur changeant d'Agnès Desarthe, un magnifique roman d'apprentissage au féminin.

 

Le choix de Charybde 4 : déviances et tentacules

Le démon de l'île solitaire, d'Edogawa Ranpo, entre le roman d'horreur et l'enquête policière, déviances et perversions dans le Japon des années 30.

La cité des Saints et des fous, de Jeff Vandermeer, un grand livre de fantasy moderne, une ville cruelle racontée par une plume inventive.

 

Le choix de Charybde 7 : jeux de pistes

Or noir, de Dominique Manotti, une remarquable enquête marseillaise au moment où la libéralisation du commerce du pétrole fait naître des appétits démesurés.

Archives du vent, de Pierre Cendors, un splendide roman labyrinthique et troublant, entre jeu de pistes et thriller, entre imaginaire et réel, invention et miroir.

 

 

Quatrième de couverture

Célibataire sans histoires, Minoura tombe éperdument amoureux d’une jeune collègue de bureau au passé mystérieux, Hatsuyo, avec qui il se fiance… Peu après, Hatsuyo est brutalement assassinée, dans sa chambre apparemment close. Dévasté, Minoura demande l’aide d’un ami, détective à ses heures, pour l’aider à retrouver la piste du criminel. Avant de disparaître à son tour, ce dernier lui laisse néanmoins une série d’indices dissimulés dans une étrange statuette. C’est alors qu’une autre connaissance vient prêter main-forte à Minoura : Michio Moroto, ancien colocataire et rival, qui nourrit une passion homosexuelle coupable à son égard et a ses propres raisons de s’intéresser à cette affaire. Leur enquête mènera l’étrange duo jusqu’à une île mystérieuse où se déroulent des expériences abominables visant à transformer l’humanité…

Roman fantastico-policier, paru à l’origine en feuilleton en 1929-1930, Le Démon de l’île solitaire est une des œuvres les plus célèbres du maître des « mauvais genres » au Japon. Mêlant énigme en chambre close, suspense et anticipation, chasse au trésor et romantisme échevelé, ce « mystère » baigné de sensualité perverse multiplie allègrement les références à Edgar Poe et Conan Doyle, évoquant aussi parfois L’Île du Dr Moreau ou Le Mystérieux Dr Cornélius. Mais c’est pour mieux aborder d’exotiques contrées où déviances et monstruosités creusent le réel d’une inquiétante étrangeté, brouillant les frontières entre l’humain et le bestial, le masculin et le féminin…

Considéré par de nombreux écrivains japonais comme le chef-d’œuvre de Ranpo, cet étonnant classique de la littérature populaire est traduit en français pour la première fois.

Tous les exemplaires disponibles