Faillir être flingué

de Céline MINARD

Faillir être flingué

Collection : RIVAGES

Éditeur : RIVAGES

EAN : 9782743625832

ISBN : 978-2-7436-2583-2

Pagination : 336 p.

Poids : 391 g.



Livre neuf indisponible à la librairie.

Existe aussi chez Rivages poche.


Coup de coeur de Charybde 1

Une TUERIE !! (2e)

Une poignée de destins convergent à travers la plaine et les montagnes.

Zebulon a des sacoches pleines à l'épaule et la violence au bout des doigts, les McPherson sont accrochés au chariot de leur vieille qui n'en finit par de mourir, Gifford a mis ses pas dans ceux d'Eau-qui-court-sur-la-plaine, chamane sans tribu, Elie a ses problèmes aussi, causés par un archet de contrebasse... Ils sont cow-boys, médecin, chamane, commerçant, musicienne, pute ou blanchisseur. Ils ont des comptes à régler et une ville à construire.

L'Ouest. Le fantasme de l'Ouest. Prenez une attaque de diligence, un cheval volé, des bottes ramassées dans la rivière. Prenez des indiens, des chinois, des cow-boys. Prenez des mythes, des contes, des prières. Des héros marqués, des passés hantés, des rêves de gosse.

Si Faillir être flingué emprunte au western traditionnel son vernis, ses personnages les plus classes et ses ambiances les plus sauvages, Céline Minard fait bâtir à ses personnages une utopie où chacun peut repartir à zéro, trouver un équilibre, une certaine paix. Sous les images brutales et le plaisir féroce (rah la scène du barbier ! ) affleure une poésie, un humour et un optimisme étrangement touchants.

Faillir être flingué est l'opposé d'un Manituana : fantasme et image contre l'Histoire, une utopie en construction plutôt qu'en déliquescence. Et tout aussi superbe.

[... et Charybde 2 et Charybde 3 approuvent avec acclamations.]



Quatrième de couverture

 Un souffle parcourt les prairies du Far-West, aux abords d'une ville naissante vers laquelle toutes les pistes convergent. C'est celui d'Eau-qui-court-sur-la-plaine, une Indienne dont le clan a été décimé, et qui, depuis, exerce ses talents de guérisseuse au gré de ses déplacements. Elle rencontrera les frères McPherson, Jeff et Brad, traversant les grands espaces avec leur vieille mère mourante dans un chariot tiré par deux boeufs opiniâtres ; Xiao Niù, qui comprend le chant du coyote ; Elie poursuivi par Bird Boisverd ; Arcadia Craig, la contrebassiste. Et tant d'autres dont les destins singuliers se dévident en une fresque sauvage où le mythe de l'Ouest américain, revisité avec audace et brio, s'offre comme un espace de partage encore poreux, ouvert à tous les trafics, à tous les transits, à toutes les itinérances. Car ce western des origines, véritable épopée fondatrice, tantôt lyrique, dramatique ou burlesque, est d'abord une vibrante célébration des frontières mouvantes de l'imaginaire.