Le Dictionnaire du Diable

de Ambrose BIERCE, Bernard SALLÉ

et Ambrose BIERCE (Préface), Bernard SALLÉ (Traducteur), MALEVICH (Illustrateur (couverture))

Le Dictionnaire du Diable

Collection : Bibliothèque étrangère

Éditeur : RIVAGES

EAN : 9782869302945

ISBN : 978-2-86930-294-5

Pagination : 320 p.



Livre neuf indisponible à la librairie.

Existe aussi chez NéO / Hors Série, Littérature.

Quatrième de couverture

Abdication — Acte à travers lequel un souverain atteste qu'il est sensible à l'élévation de température de son trône Antipathie — Seulement inspiré par l'ami d'un ami.

Arrêter — Mettre fin avec autorité aux actes insolites d'un individu. « Dieu fit le monde en six jours et fut arrêté le septième. » Canon — Instrument utilisé dans la rectification des frontières.

Longévité — Prolongement inconfortable de la peur de la mort.

Jaloux — Qui s'intéresse indûment à la préservation de quelque chose qui ne peut être perdu que s'il n'est pas bien gardé.

Le Dictionnaire du Diable entrepris en 1881, est le fruit d'un travail intermittent de 25 ans. C'est un livre inclassable mais c'est peut-être avant tout un chef-d'œuvre d'humoriste, présenté aujourd'hui dans une nouvelle traduction établie à partir de l'édition définitive de 1911.

Ambrose Biercé était un esprit brillant, cultivé, contemporain de Marc Twain. Il débuta comme lui dans de nombreux journaux américains avec des nouvelles, des reportages et des critiques (il fut pendant longtemps l'un des éditorialistes les plus féroces de la presse Hearst). A l'âge de 71 ans, il rejoignit l'armée de Pancho Villa et disparut à une date inconnue en luttant aux côtés des paysans mexicains.

Sommaire

  • Préface de Ambrose BIERCE de Bernard SALLÉ
  • Le Dictionnaire du Diable de Ambrose BIERCE de Bernard SALLÉ
  • Postface de Bernard SALLÉ