Les Robots

Le Grand livre des robots - 2 : La gloire de Trantor

de Isaac ASIMOV

et Gérald QUINN (Illustrateur (couverture))

Le Grand livre des robots - 2 : La gloire de Trantor

Collection : FRANCE LOISIRS

Éditeur : FRANCE LOISIRS

EAN : 9782744137082

ISBN : 978-2-7441-3708-2



Livre neuf indisponible à la librairie.

Existe aussi chez Omnibus.

Quatrième de couverture

Le plus fameux des récits des cycles de science-fiction par un maître du genre.

2. La gloire de Trantor

· Les robots de l'aube · Les robots de l'empire · Les courants de l'espace · Poussière d'étoiles · Cailloux dans le ciel

Les robots de l'aube Baley, enquêteur de la police de New York, et son associé, le robot Daneel repartent en mission. Sur Aurore, un robot a été tué. Le docteur Fastolfe souhaite que les habitants de la Terre et d'Aurore soient libres de s'établir partout dans la galaxie. Dans ce but, il a créé de super robots don l'un Giskard, est télépathe. Il se heurte à l'hostilité d'un politicien d'Aurore, le docteur Amadiro...

Les robots de l'empire Baley est mort depuis seize décennies, Fastolfe lui aussi a disparu et Amadiro est maître d'Aurore. Il paraît détenir toutes les chances de détruire la Terre et de dominer la galaxie. Daneel et Giskard vivent chez Gladia, la fille de Fastolfe. Bientôt apparaît un descendant de Baley...

Cailloux dans le ciel (1950) évoque la gloire de Trantor ; Poussière d'étoiles (1951) la période incertaine qui prélude la fondation de l'empire ; Les courants de l'espace (1952) relate la période des petits royaumes stellaires, lorsque la Terre n'est plus qu'une planète d'intérêt stratégique secondaire, dans l'immense empire galactique dirigé depuis Trantor.

Asimov naît à Petrovici, à une centaine de kilomètres de Smolensk en Russie, en 1920 et meurt à New York en 1992. Il émigre aux Etats-Unis avec ses parents en 1923, est naturalisé en 1928. Fan de science-fiction, il est obligé de se mettre à écrire ses propres histoires pour satisfaire son insatiable appétit de lecture. Il publie sa première nouvelle à quatorze ans. Il fait ses études à l'université de Columbia et obtient un doctorat de chimie en 1948. Professeur associé de biochimie à l'université de Boston en 1955, il reçoit le titre de professeur en 1979, mais cesse d'enseigne en 1958 pour se consacrer à son œuvre. Informateur scientifique exceptionnel, inventeur du terme robotique, il est aussi un auteur de science-fiction fécond (plus de 400 textes !) et connaît un succès mondial avec sa trilogie Fondation (19581-1953) et avec le grand livre des robots (1950).