GUDULE

Gudule est née à Bruxelles. Une enfance solitaire dans le quartier des bouquinistes et des musées, Ixelles, l’amène à lire de tout, avec une préférence pour la poésie et les fantastiqueurs belges, et bien sûr à écrire, des poèmes (plus de 400 avant l’âge de 20 ans) et des histoires à faire peur. Gudule est une véritable droguée de l’écriture : elle y passe ses journées.

Son premier livre est publié en 1987, et depuis 1995, elle vit de sa plume. Aujourd'hui, entre ses récits pour les jeunes, signés Gudule, et ses romans pour adultes, dont la plupart sont signés Anne Duguël, elle a dépassé les 250 titres !

Elle voyage beaucoup : au Liban, où elle œuvre dans le théâtre et la presse, mais aussi en Amérique du Sud et aux Antilles. Un temps journaliste, Gudule collabore au Jour et à Magazine au Liban, puis travaille, à partir de 1970, en France, pour nombre de revues jeunesse (Pif-Poche, Rikiki-Roudoudou, Pom d’Api) et BD (Fluide Glacial, Hara-Kiri, Charlie Hebdo, Psikopat, L’Echo des Savanes, Rigolo, Charlie Mensuel, À suivre) où elle écrit des scénarios pour Carali, Pichon, Siné, Delarue, mais aussi des contes et des billets d’humeur.

Fille de bonne famile, comme l’on disait autrefois, Gudule n’a pas sa langue dans sa poche et n’hésite pas à s’en prendre aux vaches sacrées collectives, de façon irrévérencieuse comme avec La psychanalyse de la braguette dans Fluide ! Est-ce un hommage au Notre-Dame de Paris de Victor Hugo, qu’elle adore, ou parce qu’elle suivit une partie de sa scolarité dans un pensionnat religieux qu’elle signa certains papiers Sœur Gudule ?

Pas étonnant qu’elle devienne une véritable star (le mot lui donnera l’occasion de protester au café littéraire !) de la littérature fantastique pour la jeunesse, mais aussi, sous le pseudonyme d’Anne Duguël, un auteur dérangeant de romans pour adultes qui n’hésite pas à titrer un roman : Mon âme est une porcherie.

Parce qu’elle connaît bien le monde de l’enfance, elle signe également des récits centrés sur leurs problèmes, parlant de façon très juste et sans faux-semblants de la sexualité ou du SIDA. Elle a plusieurs séries à son actif, dont Les Frousses de Zoé, Rita, ou L’Instit, dont elle écrit les adaptations romanesques tout en ironisant sur ce que le personnage télévisuel a de consensuel. Toujours caustique et libre, Gudule !

Parmi la quarantaine de prix qui lui ont été décernés, citons le prix du jury Gerardmer/Fantastic’Arts 1995 (Le Chien qui rit), le Grand Prix de l’Imaginaire 1999 (La Fille au chien noir), le prix Bob Morane 1999 (Entre chien et louve). La Vie à reculons a reçu à lui seul… onze prix !

Son style est vif, précis, sans fioritures ; ses récits vont droit au but et sont menés tambour battant : elle ne laisse jamais au lecteur le temps de se reposer. Sa frénésie littéraire est contagieuse.

Titre Auteur Collection Prix
Galaxies nouvelle série n° 36/78 COLLECTIF Galaxies nouvelle série (revue) indisp.
Valentin Letendre : Frisson, amour et maléfice GUDULE Jeunesse indisp.
Valentin Letendre : Amour, magie et sorcellerie GUDULE Jeunesse indisp.
Légendes d'Afrique COLLECTIF ELENYA indisp.
69 - Anthologie SFQ COLLECTIF Anthologies ActuSF indisp.
Baisers de sang COLLECTIF Belles Lettres Fantastique indisp.
Science-Fiction Magazine 19 COLLECTIF Science-Fiction Magazine (revue - troisième saison) indisp.
La Mort aux yeux de porcelaine GUDULE FLAMMARION indisp.
La Villa qui hurle GUDULE Le Cadran bleu - Fantastique indisp.
Almanach Fantasy 2008 Laurent GENEFORT & GUDULE BRAGELONNE indisp.
Fantasy 2006 COLLECTIF Fantasy indisp.
D-Side n°3 COLLECTIF D-Side indisp.
Grands Moments de Solitude GUDULE Rivière Blanche indisp.