Collapse

de Brigitte COMARD

Collapse

Prix éditeur : 15,00 €

Collection : Majuscules

Éditeur : IRE DES MARGES (L')

EAN : 9791092173123

Parution : 1 avril 2016

Pagination : 208 p.

Façonnage : cousu

Quatrième de couverture

Peut-on croire à la puissance de l'art face à la trivialité du monde ?

La beauté peut-elle nous sauver ?

Jean-Noël y croit. Tel un converti, avec le fanatisme de celui qui sait d'où il vient et qui rejette ce qui l'a construit.

Peut-on croire à l'art quand une actualité, immédiatement contemporaine de l'écriture de ce roman, déchire le voile du réel, et que la violence s'y engouffre ?

Collapse, de Brigitte Comard, se lit dans un souffle.

Une apnée dans un ressac de l'histoire.

 

"À ce moment précis, les mots de Yasmine ont une force contre laquelle je ne peux rien. « Vous ne leur ressemblez pas. » Je ne leur ai jamais ressemblé.

Depuis l’enfance je ne leur ressemble pas. Quand je tombe amoureux d’une œuvre d’art, moi, je pleure. Et je ne savais pas ce que ça faisait, de signer une lettre de licenciement.

Je gagnais de l’argent en jouant. J’y trouvais de la jubilation parce que c’était un jeu solitaire. J’avais si peu besoin des autres pour faire ça. Vendre de l’argent à des gens qui en ont toujours besoin, et qui peuvent se le payer, c’est facile, extrêmement facile. Peut-être y-a-t-il eu une addiction, ça ne me suffisait plus, il me fallait plus, il me fallait le miroir de l’Impératrice, j’ai voulu goûter à encore plus d’argent, et au pouvoir. Elle m’en a donné comme le dealer donne les premières fois, sans bonté, pour capturer. "

Tous les exemplaires disponibles