American Gods

de Neil GAIMAN

American Gods

Prix éditeur : 8,90 €

Collection : J'ai Lu

Éditeur : J'AI LU

EAN : 9782290088395

Parution : 14 mai 2014

Pagination : 603 p.

Poids : 326 g.

Quatrième de couverture

Ce qu'en écrit Charybde 2 sur le blog Charybde27 :


Calme dur à cuire, Ombre purge une peine de prison pour coups et blessures. Libéré pour bonne conduite au bout de trois ans, il se met en route pour assister aux obsèques de sa femme qui vient de décéder, la veille même, dans un accident de voiture, lorsqu’il est recruté par un homme étrange, borgne et pour le moins obstiné, qui se fait appeler Voyageur, plus ou moins comme garde du corps.

Sur ces curieuses prémisses, qui deviennent vite pérégrinations de road novel, pas du tout aussi hasardeuses qu’on pourrait le croire par moments, et s’inscrivant après quelques pages à peine dans le cadre rocambolesque et proprement énorme d’une guerre sourde entre anciennes divinités, venues aux États-Unis avec les différentes vagues d’émigrants à travers les siècles, terriblement affaiblies désormais (parfois à la limite de la clochardisation et du vagabondage) par le recul des fois et des croyances en elles, et nouvelles divinités, produites par le Rêve Américain incarné dans ses automobiles, ses banques, ses médias ou encore ses technologies, Neil Gaiman bâtit avec un extrême brio son troisième roman solo, cinq ans après « Neverwhere »et trois ans après « Stardust ».

L'intégralité de l'article  ici

Tous les exemplaires disponibles