Les Garçons de l'été

de Ray BRADBURY

Les Garçons de l'été

Prix éditeur : 20,00 €

Collection : Imagine

Éditeur : FLAMMARION

EAN : 9782080684561

Parution :

Pagination : 264 p.

Poids : 330 g.

Quatrième de couverture

Né en 1920 dans l'Illinois, Ray Bradbury publie ses premiers récits dans des pulps tels Weird Tales. Son style poétique et son imaginaire onirique en font vite un écrivain à part, décalé, inclassable. Auteur des incontournables chefs-d'œuvre que sont Chroniques martiennes et Fahrenheit 451, il donne à voir notre propre monde sous un angle et dans un style très personnel en feignant d'en inventer d'autres. A plus de quatre-vingts ans, il a été couronné d'un prestigieux National Book Award pour l'ensemble de sa carrière.

Voici dix-huit nouvelles récentes signées du maître Ray Bradbury, parues en revues mais jamais réunies en volume, auxquelles s'ajoutent sept inédits. Nouvelliste prolifique, ce prodigieux artiste propose ici un florilège de ses thèmes de prédilection : la douce innocence de la jeunesse, la sagesse ou, au contraire, l'inconséquence de la vieillesse, la nostalgie des mystérieux étés évanouis, des amours trahies, des lieux abandonnés, à la faveur de récits étranges, intensément dialogués, de personnages attendrissants et de décors dépaysants, le tout assaisonné d'humour discret. Si la science-fiction qui a fait sa gloire reste présente ici (Laurel et Hardy apaisant la nostalgie des colons humains qui ont essaimé dans l'espace), il est surtout question du passé qui s'éloigne et revient parfois hanter ceux qui le regrettent. Un homme s'émeut ainsi de voir son défunt père lui apparaître au bord d'un terrain de golf ; ou encore un écrivain construit une machine à voyager dans le temps pour retourner convaincre un de ses ex-protégés de continuer à écrire car il a du génie... Un savoureux cocktail de tendresse et de fantaisie, par l'un des plus grands auteurs américains, dont la réputation a dépassé depuis longtemps les strictes frontières de la littératures de genre.

Sommaire

  • 2002 - La Rentrée (First Day)
  • 1981 - Greffe de cœur (Heart Transplant)
  • 2002 - Donnant donnant (Quid Pro Quo)
  • 2002 - Après le bal (After the Ball)
  • 2002 - In memoriam (In Memoriam)
  • 2002 - Tête-à-tête (Tête-à-tête)
  • 1966 - Le Dragon danse à minuit (The Dragon Danced at Midnight / The Year the Glop Monster Won the Golden Lion at Cannes)
  • 2002 - Le Dix-neuvième trou (The Nineteenth)
  • 2002 - Les Bêtes (Beasts)
  • 2002 - Après-midi d'automne (Autumn Afternoon)
  • 2002 - Là où règne le vide, on se déplace comme on veut (Where All is Emptiness There is Room to Move)
  • 2002 - One-Woman Show (One-Woman Show)
  • 2000 - La Grande tournée d'adieu de Laurel et Hardy sur Alpha du Centaure (The Laurel and Hardy Alpha Centauri Farewell Tour)
  • 2002 - Nettoyage par le vide (Leftovers)
  • 2002 - Un dernier pour la route (One More for the Road)
  • 2002 - « Tangerine » (Tangerine)
  • 1961 - Des sourires grands comme l'été (With Smiles as Wide as Summer)
  • 1947 - Entre-temps (Time Intervening / Interim)
  • 1984 - L'Ennemi dans le blé (The Enemy in the Wheat)
  • 2001 - Gare ! (Fore!)
  • 2002 - Mon fils Max (My Son, Max)
  • 2002 - L'Accumulateur F. Scott/Tolstoï/Achab (The F.Scott/Tolstoy/Ahab Accumulator)
  • 2002 - Alors, qu'as-tu à dire pour ta défense ? (Well, What Do You Have to Say for Yourself?)
  • 2002 - Diane de Forêt (Diane de Forêt)
  • 2002 - Le Grillon du foyer (The Cricket on the Hearth)
  • 2004 - La Métaphore, petit déjeuner du champion, Postface

Tous les exemplaires disponibles