Amour, impair et manque

de Theodore STURGEON

Amour, impair et manque

Collection : Titres/SF

Éditeur : JEAN-CLAUDE LATTÈS

Parution :

Poids : 194 g.

Quatrième de couverture

Un homme laid, cruel, indifférent, obligé par un étrange don d'empathie de satisfaire les désirs profonds de ses concitoyens... Un passeur gros et tendre mais inadapté, qui joue le rôle ingrat de Charon, nocher des enfers, dans un relais spatial... Une pension de famille dont les échantillons humains servent de cobayes à des extra-terrestres... Un homme, une femme ; ils ne se connaissent pas mais prennent un bain de minuit ensemble...

Un comédien célèbre qui a dédié sa vie à sauver des enfants atteints par un virus inconnu mais qui n'admet aucune concurrence en ce domaine...

Amour, Impair et Manque, en quatre longs récits et une nouvelle, les thèmes fondamentaux de Sturgeon.

Théodore Sturgeon est né en 1918 à New York. C'est l'un des plus grands écrivains révélés pendant cette fameuse époque surnommée l'Age d'Or de la Science-fiction. Plus novelliste que romancier, Théodore Sturgeon a écrit trois grands romans qui comptent parmi les chefs-d’œuvre de la science-fiction, Cristal qui songe, Les Plus qu'humains et Vénus plus X.

Sommaire

  • 1960 - Amour, impair et manque (Need)
  • 1958 - Les Enfants du comédien (The comedian's children)
  • 1958 - Un rien d'étrange (A touch of strange)
  • 1955 - Synapse seize sur Bêta (The [Widget], the [Wadget] and Boff)
  • 1950 - Les Étoiles sont vraiment le Styx (The stars are the Styx)

Tous les exemplaires disponibles