Zone de combat

de Hugues JALLON

Zone de combat

Collection : Verticales

Éditeur : VERTICALES

EAN : 9782070784622

ISBN : 978-2-07-078462-2

Pagination : 137 p.

Poids : 159 g.



Livre neuf indisponible à la librairie.


Coup de coeur de Charybde 2

Intense travail fictionnel sur le langage de la peur au quotidien, lénifiant ou violent.

Publié en 2007, le second texte d'Hugues Jallon poursuit un remarquable travail de subversion et de retournement de la langue. Après avoir ainsi "traité" le vocabulaire et la syntaxe des "rapports" des services secrets et autres officines à propos du développement incontrôlé des paradis fiscaux dans "La Base. Rapport d'enquête sur un point de déséquilibre majeur en haute mer" en 2004, il s'attaque ici avec un talent déroutant au vocabulaire de la peur quotidienne et médiatisée.

Ces 25 "semaines" de préceptes, de méditations et de prescriptions s'adressent à un lecteur inconnu, qui hésite selon les moments, ou selon les mots, entre assumer le rôle d'un combattant victime de stress post-traumatique, d'un consommateur lambda exposé à d'éventuels attentats dans des centres commerciaux, d'un cadre supérieur ou dirigeant surmené, sentant venir le licenciement en même temps que le "burn-out", ou encore d'un simple couple parental devant à tout prix "protéger" sa progéniture, ou d'oligarques réfugiés dans leurs bunkers plus ou moins métaphoriques et assistant à la montée inexorable des périls...

La langue se fait tour à tour technicienne, doucereuse, rassurante, ou au contraire violente, impérative et incantatoire, sur un mode pas si éloigné des "Slogans" de Maria Soudaïeva / Antoine Volodine. Un texte parfois déroutant mais extrêmement fort.

"DANS LA ZONE DE COMBAT

nous le savons

quelques consignes claires assureront une prolongation significative de votre activité quand bien même le suivi régulier des procédures, l'observation rigoureuse d'instructions personnalisées, la reprise des exercices inscrits au programme, la remontée de l'indice de confort général, le redressement significatif des profits personnels

s'achèveraient en tuerie générale."

"LAISSER PARLER SON FOR INTÉRIEUR.
SE RASSURER.

Seulement voilà.
Bien à l'abri dans les étages supérieurs
les yeux fixés sur le paysage
c'est ça
bien à l'abri dans les étages supérieurs
nous avons observé
la mise sous protection de nos intérêts vitaux
les efforts accomplis dans la surveillance des filières
l'amélioration sensible de notre capacité de réaction.

SE PROJETER DANS L'AVENIR.
DÉFINIR DES OBJECTIFS.
MÊME LES PLUS MODESTES."